reggie wayne

Les meilleures Draft de l’histoire – 3. La Draft 2001

Publié le Mis à jour le

Organisée au Madison Square Garden de New York, la Draft 2001 reste l’une des meilleures de l’histoire. 17 des 31 joueurs sélectionnés au 1er tour ont joué au moins 1 Pro Bowl dans leur carrière, et la densité était remarquable cette année-là, avec de nombreux très bons joueurs qui sont sortis lors des tours suivants. A date, un seul joueur est Hall of Famers (LaDainian Tomlinson), mais d’autres devraient suivre dans les années à venir.

LaDainian Tomlinson est le 1er joueur issu de la Draft 2001 à entrer au Hall of Fame (USA Today)

Lire la suite »

Publicités

Agents Libres : Le marché animé avant l’ouverture

Publié le

Le marché des agents libres n’ouvrent que dans quelques heures mais les équipes se sont déjà activées en coulisse. De nombreuses signatures sont déjà annoncées, et seront officielle une fois le marché ouvert. Voici les premiers mouvements notables. 

Ndamukong Suh est en pesse de rejoindre Miami et de devenir le défenseur le mieux payé de la NFL (CBS)
Ndamukong Suh est en pesse de rejoindre Miami et de devenir le défenseur le mieux payé de la NFL (CBS)

Rappel : les premiers transferts

  • Les Eagles et les Bills ont lancé le marché avec un gros transfert. LeSean McCoy part pour Buffalo et Kiko Alonso fait le chemin inverse. Dans la foulée, les Bills ont fait signer un contrat de 5 ans au running-back (40 millions de $ dont 16 sur 2015 uniquement).
  • Brandon Marshall rejoint les Jets, contre un choix au 5ème tour de Draft. Son départ libère 3,95 millions de $ pour Chicago. Les Jets ont ensuite annoncé avoir libéré Percy Harvin.

Agents libres : le marché s’active avant son ouverture

  • Ndamukong Suh devrait signer à Miami. Les Dolphins vont faire du DT le défenseur le mieux payé de l’histoire, avec un contrat autour des 17 millions de $ par saison (114 millions de $ sur 7 ans, dont 60 garantis). L’association Ndamukong Suh / Cameron Wake va avoir de la gueule !
  • Les Patriots ont refusé de payer l’option de 20 millions de $ pour conserver Darrelle Revis. Le cornerback va donc devenir agent libre. Les Pats continueraient à négocier avec Revis. Les Jets sont intéressés pour le faire revenir.

Lire la suite »

A la recherche du meilleur trio QB-RB-WR de la NFL (3)

Publié le Mis à jour le

Cette semaine, je me suis intéressé aux attaques de la NFL, et plus particulièrement aux « skills positions ». J’ai donc fait mon petit classement du meilleur trio Quarterback – Running-Back – Receveur. Alors évidemment, même s’il y a un lien, il ne faut pas confondre meilleur trio offensif avec meilleure attaque globale. La philosophie des coachs et coordinateurs ou le travail de la ligne offensif sont d’autres facteurs à prendre en compte pour une analyse globale des performances offensives. Dans cette liste, je me suis donc seulement basé sur un trio de joueurs. 

En cette veille de match, voici le top 10 de ce classement.  Vous allez découvrir quels joueurs forment le meilleur trio de la ligue, sur les traces des légendes de la NFL, Troy Aikman-Emmitt Smith-Michael Irvin chez à Dallas, ou encore Joe Montana-Roger Craig-Jerry Rice à San Francisco.

N’hésitez pas à à donner votre avis sur ce classement et à soutenir votre trio préféré. 

Aaron Rodgers et Jordy Nelson (et Eddie Lacy) sont les numéros 1 fansided)
Aaron Rodgers et Jordy Nelson (et Eddie Lacy) sont les numéros 1 fansided)

1. Green Bay Packersgreen-bay-packers

  • QB : Aaron Rodgers
  • RB : Eddie Lacy
  • WR : Jordy Nelson (+ Randall Cobb)

La régularité au plus haut niveau, c’est le leitmotiv d’Aaron Rodgers. Le QB des Packers joue un jeu fluide, sans erreurs, et est à ce jour le meilleur quarterback de la NFL. Il se régale avec ses deux receveurs fétiches, Jordy Nelson et Randall Cobb. Nelson fait partie des joueurs les plus sous-estimés de la ligue, alors qu’il fait partie de l’élite à la position. Le running-back a longtemps été la pièce manquante de l’attaque de Green Bay, mais depuis l’année dernière le backfield contribue avec Eddie Lacy. Même poussif en début de saison, sa puissance apporte une nouvelle facette au jeu offensif des Packers. Et on pourrait même ajouter Randall Cobb car l’attaque des Packers est un monstre à 4 têtes. Nelson et Cobb totalisent 1777 yards et 19 touchdowns cette saison.

Big Ben, Le'Veon Bell et Antonio Brown, un trio de choc (cbs)
Big Ben, Le’Veon Bell et Antonio Brown, un trio de choc (cbs)

2. Pittsburgh SteelersPittsburgh-Steelers-logo-psd22874

  • QB : Ben Roethlisberger
  • RB : Le’Veon Bell
  • WR : Antonio Brown

Chaque joueur fait partie des meilleurs à son poste. Ben Roethlisberger n’est pas loin du « big three » (Rodgers, Manning, Brady) au niveau statistiques, et a eu une période de domination avec 12 touchdowns en deux matchs. Le’Veon Bell, déjà intéressant lors de sa saison rookie, s’est imposé comme l’un des meilleurs running-backs cette saison. Et Antonio Brown mène actuellement la NFL en réceptions (88) et en yards (1161). Lors de plusieurs matchs cette saison, ce trio et l’attaque des Steelers ont semblé inarrêtables, mais pour la première place il faut un peu plus de régularité.

L'attaque des Cowboys s'appuie sur ses trois stars (XSN)
L’attaque des Cowboys s’appuie sur ses trois stars (XSN)

3. Dallas CowboysDallas_Cowboys_logo

  • QB : Tony Romo
  • RB : DeMarco Murray
  • WR : Dez Bryant

SI Dallas affiche un bilan de 7 victoires pour 3 défaites, ce trio y est pour quelque chose. DeMarco Murray reçoit beaucoup de louanges du fait de ses huit matchs consécutifs à plus de 100 yards pour commencer la saison. Faire tomber un record datant de 1958 (Jim Brown) est un exploit. Le running-back est sur les bases des 2000 yards en fin de saison. Dez Bryant a lui confirmé son statut de top receveur et fait partie d’une élite à la position en compagnie de Johnson, Green, Jones, Brown ou Nelson. Et que dire de Tony Romo, souvent décrié, gêné par son dos, et qui réalise une de ses meilleures saisons en carrière. Si ce trio reste en forme, Dallas accrochera les playoffs, ce qui sera un joli pied de nez à nous tous qui les avons enterrés avant le début de saison.

4. Denver BroncosDenver-Broncos-Logo

  • QB : Peyton Manning
  • RB : Ronnie Hillman
  • WR : Demaryius Thomas

La saison dernière, l’attaque des Broncos a battu des records sans posséder un trio de stars. Peyton Manning et son corps de receveurs, emmené par Demaryius Thomas, faisaient le boulot. Knowshon Moreno profitait de la focalisation défensive sur Manning pour s’offrir des records personnels. Cette saison, la situation est la même sauf que Ronnie Hillman (ou Montee Ball) a remplacé Knowshon Moreno (avec un peu moins de succès). A 38 ans, Manning ne baisse pas le pied et est sur les bases d’une nouvelle grosse saison. Demaryius Thomas continue lui de tourner à plus de 100 yards par match, même avec l’arrivée d’Emmanuel Sanders qui s’est très bien intégré dans cette attaque.

5. New England Patriotspatriots-logo

  • QB : Tom Brady
  • RB : Stevan Ridley (ou l’homme en forme du moment)
  • TE : Rob Gronkowski

J’imagine qu’il n’y a pas vraiment besoin d’arguments pour Tom Brady. Le QB des Pats est dans une forme de potentiel MVP et fait gagner sa franchise années après années. Ce qui est intéressant en revanche c’est l’impact de Rob Gronkowski, dont la présence transforme l’attaque de New England. Blessé une bonne partie de l’année dernière et en début de saison, il est de retour à 100% depuis quelques semaines et l’équipe est devenu une force inarrêtable. Gronk focalise la défense sur lui mais continue à dominer et à faire des choses que seul lui peut faire. Du coup, le jeu au sol peut se libérer et il n’y a pas besoin d’une star. Stevan Ridley semblait avoir gagné le poste de titulaire mais il s’est blessé, du coup Bill Belichick choisit l’homme en forme du moment. Dimanche il s’agissait du rookie Jonas Gray (199 yards, 4 TD).

6. Indianapolis Colts200px-Indianapolis_Colts_logo_svg

  • QB : Andrew Luck
  • RB : Trent Richardson
  • WR : T.Y Hilton

Avec 438.3 yards par match, l’attaque des Colts est la plus prolifique de la ligue. En grande partie grâce à Andrew Luck, qui mène la NFL en yards et touchdowns. Le quarterback a pris une nouvelle dimension pour sa troisième saison et se rapproche de plus en plus de l’élite à la position. Reggie Wayne est toujours là pour attraper ses passes, ET T.Y Hilton a pris sa succession. Le point faible de cette attaque est bien entendu le jeu au sol, où le transfert pour Trent Richardson continue de faire jaser. Avant de se blesser, c’était même Ahmad Bradshaw qui se montrait le plus performant dans le backfield. Je le répète, Andrew Luck peut amener Indianapolis chaque saison en playoffs, mais il aura du mal à gagner le Super Bowl tout seul.

7. Chicago Bearschicago-bears-logo

  • QB : Jay Cutler
  • RB : Matt Forte
  • WR : Brandon Marshall / Alshon Jeffery

Autant commencer par ce constat, les Bears font une saison dégueulasse. La défense est horrible et l’attaque joue bien en dessous de son niveau. Car sur le papier, il y a de quoi faire peur. Jay Cutler, qui semble avoir le talent nécessaire pour faire partie de la conversation au titre de MVP, mais qui aime beaucoup trop lancé les interceptions les plus moches de l’histoire. Matt Forte, peut-être le running-back le plus complet de la NFL. Et un duo de receveur exceptionnel avec Brandon Marshall et Alshon Jeffery, qui n’est que trop rarement performant en même temps. Les matchs lors desquels tout le monde est dans un bon jour se finissent généralement par une belle victoire avec un gros score. Mais depuis de la saison, Cutler a un peu trop souvent partagé les passes de touchdowns entre ses receveurs et les défenseurs adeverses et Matt Forte a parfois du pallier les absences des receveurs dans le jeu de passe.   Et bien sur la défense laisse tout passer. Quel gâchis !

8. Detroit LionsDetroit-Lions-logo

  • QB : Mathew Stafford
  • RB : Reggie Bush / Joique Bell
  • WR : Calvin Johnson / Golden Tate

A l’image de celle des Saints, l’attaque de Detroit n’est pas aussi performante qu’elle ne devrait l’être. Il y a plusieurs explications. La première est bien entendu l’absence prolongée de Calvin Johnson, le meilleur receveur de la NFL de nombreuses saisons. Golden Tate a en revanche pris ses responsabilité et a prouvé qu’il pouvait être un numéro 1. La deuxième est la blessure de Reggie Bush, running-back important plutôt dans le jeu de passe et cible privilégiée de Stafford sur le jeu court. Joique Bell est un meilleur runner pur, mais il est moins complet que Bush et donc plus prévisible pour les défenses. La troisième concerne Stafford, le quaterback n’a toujours pas franchit le palier supérieur pour se rapprocher de l’élite à la position. Johnson est revenu la semaine dernière, Bush ne va pas tarder, et l’attaque de Detroit devrait redevenir très performante.

9. New Orleans Saintsnew_orleans_saints-logo

  • QB : Drew Brees
  • RB : Mark Ingram
  • TE : Jimmy Graham

Les Saints ont toutes les armes pour être dans le top 3 de ce classement, mais pourtant quelque chose ne va pas cette saison. Drew Brees connaît une de ses plus mauvaises campagnes et c’est l’intégralité du jeu de passe qui s’en ressent. Jimmy Graham, habitué à empilé les yards et les touchdowns, est lui aussi moins dominateur. Du coup, l’équipe de Sean Payton joue à contre nature en utilisant bien plus le jeu au sol. Mark Ingram en a profité pour s’imposer comme le leader du backfield de New Orleans. Le potentiel est toujours là, le duo Brees-Graham peut rebondir à tout moment, et le fait d’avoir trouvé un running-back capable d’assumer du volume est un bon point.

10. Philadelphia Eaglesphiladelphia-eagles-logo-png

  • QB : Nick Foles
  • RB : LeSean McCoy
  • WR : Jeremy Maclin

L’année dernière, Nick Foles a réalisé une saison exceptionnelle avec seulement 2 interceptions, et LeSean McCoy était le meilleur running-back de la ligue. Avec le retour de Jeremy Maclin, l’attaque devait être encore plus forte en 2014. Et bien non. Maclin est revenu en grande forme et assume son rôle de numéro 1. LeSean McCoy a eu du retard à l’allumage mais est de retour en forme depuis quelques semaines. Par contre Nick Foles avait perdu plus de balle après deux matchs en 2014 que lors de toute la saison 2013… Depuis, il a fait quelques bons matchs entre de nombreuses prestations poussives, et il s’est blessé. Ce qui nous permet de revoir Mark Sanchez.

Les chiffres derrière le record de Peyton Manning

Publié le

510 touchdowns. C’est le nouveau record de passes de touchdown lancé par un quarterback en NFL. Peyton Manning a dépassé Brette Favre (508) lors de la victoire face aux 49ers dimanche. Ce record va continuer d’augmenter dans les prochaines semaines car Manning est sur des bases toujours aussi élevée, de 50 touchdowns en fin de saison. Le quarterback a fait le bonheur des Colts pendant 13 saisons, et il a permis aux Broncos de retrouver les sommets depuis 2012. Il apparait même peut-être encore plus fort depuis l’opération du cou qui a failli mettre un terme à sa carrière en 2011. La légende de Peyton Manning continue de s’écrire, et un nouveau chapitre s’est ouvert avec ce record.

Je me suis amusé à répertorier les statistiques autour de ce record, afin de visualiser la parcours de Manning depuis 17 saisons en NFL.

Un record de plus pour Peyton Manning (Yahoo)
Un record de plus pour Peyton Manning (Yahoo)

Lire la suite »

Mi-saison – AFC – Les Chiefs tiennent tête aux Broncos

Publié le

Déjà la mi-saison en NFL. La majorité des équipes ont joué leur huit premiers matchs, il est donc temps d’analyser les tendances à mi-parcours. Dans l’AFC, New-England, Cincinnati et Indianapolis mènent leurs divisions avec plus de deux victoires d’avance. La division la plus serrée est celle qui accueille les deux meilleurs bilans de la conférence, l’AFC West où Denver s’accroche à une surprenante équipe de Kansas City, toujours invaincue.  Analyse division par division.

AFC EAST

1. New England Patriots 

  • Bilan : 6 victoires – 2 défaites
  • Le MVP : Aqib Talib
  • La déception : Tom Brady
  • Calendrier : @Carolina, Denver, @Houston, Cleveland, @Miami, @Baltimore, Buffalo

    Tom Brady va t-il rebondir sur la deuxième partie de saison ?
    Tom Brady va t-il rebondir sur la deuxième partie de saison ?

Les Patriots mènent la division avec 6 victoires, et ce malgré un niveau de jeu offensif bien inférieur aux saisons précédentes. Tom Brady a du mal à trouver ses jeunes receveurs, Julian Edelman et les rookies Thompkins et Dobson apparaissent dans le top 10 en drops (ballons relâchés). Danny Amendola ne fait pas oublier Wes Welker et la blessure de Rob Gronkowski s’est fait sentir. De plus Brady moins précis, même s’il a encore montré qu’il était l’un des plus grands QB de la NFL (drive victorieux contre les Saints).

La défense en revanche est en progression, et se classe même cinquième contre la passe (seulement 215 yards encaissés par match). La perte de plusieurs titulaires sur blessure peut se faire sentir sur les prochains matchs. Vince Wilfork, Jerod Mayo et Sebastian Vollmer seront absents.

2. New-York Jets

  • Bilan : 4-4
  • Le MVP : Sheldon Richardson (rookie)
  • La déception : Dee Milliner (rookie)
  • Calendrier : @Buffalo, @Baltimore, Miami, Oakland, @Carolina, Cleveland, @Miami

Voir les Jets à l’équilibre est plutôt une surprise étant donné le début de saison mouvementé, avec la rupture de contrat de Mark Sanchez et le lancement du rookie Geno Smith. L’ex QB de West Virginia a alterné de très belles prestations et quelques grossières erreurs, et il va pouvoir continuer à faire ses preuves pour gagner le job sur le long terme.

New-York s’appuie avant tout sur sa défense, qui se classe première contre le jeu au sol. Les Jets n’alloue que 78 yards de moyenne à leurs adversaires. Lire la suite »

Quelques infos et stats de la Week 6 de NFL

Publié le Mis à jour le

9 anecdotes de la 6ème journée

Reggie Wayne entre dans le club fermé des receveurs avec plus de 1000 réceptions
Reggie Wayne entre dans le club fermé des receveurs avec plus de 1000 réceptions
  • Les New-York Giants n’avaient plus débuté par 6 défaites depuis 1976.
  • Terrell Suggs a totalisé 10 tackles face aux Packers dimanche. Le linebacker de Baltimore devient le deuxième meilleur tackleur de l’histoire des Ravens (633), mais très loin de Ray Lewis (2061).
  • A propos de tackles, le rookie de Buffalo Kiko Alonso en a signé 22 contre Cincinnati.
  • Matthew Stafford a lancé 4 touchdowns lors de la victoire des Lions sur les Brown. Il bat le record de la franchise avec 13 matchs avec 3 touchdowns ou plus. Il dépasse Bobby Layne.
  • Les Chiefs ont gagné leur sixième match de suite, et réalisent le deuxième meilleur départ de leur histoire. Le record est 9-0 en 2003.
  • Battus par les Patriots 30 à 27, les Saints encaissent plus de 20 points pour la première fois de la saison.
  • Les Redskins ont perdu à Dallas ce week-end, c’est la première défaite de RGIII dans son état d’origine.
  • Reggie Wayne est devenu le 9ème joueur de l’histoire de la NFL à atteindre les 1000 réceptions en carrière.
  • Lundi soir, les Chargers ont privé les Colts de ballons. Philip Rivers et l’attaque de San Diego ont tenu la balle pendant plus de 38 minutes contre 21 pour Indianapolis.

Les meilleurs performeurs de la semaine

QB

Grosse performance de Cam Newto
Grosse performance de Cam Newto
  1. Cam Newton (Carolina) : 242 yards (20/26), 3 TD (+1 TD à la course)
  2. Nick Foles (Philadelphia) : 296 yards (22/31), 3 TD (+1 TD à la course)
  3. Andy Dalton (Cincinnati) : 337 yards (26/40), 3 TD – 1 INT

RB

  1. Brandon Jacobs (NY Giants) : 106 yards (22 courses, 4.8 average), 2 TD
  2. Stevan Ridley (New-England) : 96 yards (20 courses, 4.8 average), 2 TD
  3. Marshawn Lynch (Seattle) : 77 yards (21 courses, 3.7 average), 2 TD

WR/TE

  1. Vernon Davis (San Francisco) : 180 yards (8 réceptions, 22.5 average), 2 TD
  2. Vincent Jackson (Tampa) : 114 yards (9 réceptions, 12.7 average), 2 TD
  3. Justin Blackmon (Jacksonville) : 190 yards (14 réceptions, 13.6 average)

Kickers (leader points)

  1. Nick Novak (San Diego) & Shaun Suisham (Pittsburgh) : 4/4 FG, 1/1 XP, 13 points

Défense (leader sacks)

  1. Tamba Hali (Kansas City) : 3.5 sacks