robert griffin III

Power Rankings – Le classement des Quarterbacks avant la saison 2016

Publié le Mis à jour le

Avant le début de chaque saison, je fais le tour des « skills positions » (QB, RB, WR) afin de proposer un Power Rankings.

Les performances de la saison dernière sont évidemment cruciales mais je regarde également l’historique du joueur sur les 3 dernières saisons, ainsi que le contexte (dans le cas d’un receveur, quel QB lui lance la balle). Le potentiel et la marge de progression pour la prochaine saison sont également pris en compte.

On termine avec la position reine, celle des Quarterbacks.

Top 10

  1. Aaron Rodgers

  • Age : 32 ans
  • Equipe : Green Bay Packers
  • Stats 2015 : 3821 yards, 31 TD – 8 INT, 92.7 Rating

En 2015, Aaron Rodgers a connu une saison moins bonne que ses standards, mais beaucoup de QB aimeraient afficher de telles stats. Il y a plusieurs raisons à cette petite baisse de production de double MVP. La première est l’absence pour l’intégralité de la saison de son receveur numéro 1, Jordy Nelson, qui s’est blessé juste avant le coup d’envoi. Difficile dans ses conditions de créer une nouvelle relation avec des receveurs peu expérimentés. L’intégralité de l’attaque des Packers a été impactée par l’absence de Nelson. Ce dernier sera de retour cette saison, et les choses devraient rentrer dans l’ordre, à savoir que l’attaque de Green Bay va retrouver des sommets. Le deuxième point est l’absence de jeu au sol pendant une partie de la saison, la faute à un Eddie Lacy en méforme durant de longues semaines. Toute la pression défensive était du coup sur le QB et cela nous mène à la 3ème raison, la ligne offensive poreuse. Les linemen de Green Bay ont eu du mal à protéger leur QB et ont alloué beaucoup trop de sacks (46).

Rodgers est le QB le plus talentueux de NFL et il devrait « rebondir » en 2016. Il est mon favori pour remporter le titre de MVP.

Aaron Rodgers reste la référence (Getty)
Aaron Rodgers reste la référence (Getty)

Lire la suite »

Publicités

Le classement des Quarterbacks avant la saison 2015

Publié le Mis à jour le

La saison 2015-2016 de NFL, c’est dans deux mois… Deux mois d’été qui vont passer vite grâce aux vacances et au retour progressif de notre sport tant aimé. Les joueurs sont à l’entrainement, la pré-saison débutée un mois et rapidement nous serons repartis pour 5 mois de bonheur.

Pour reprendre tranquillement, je vous propose des classements pour les principales positions offensives. Je commence avec le classement des 32 quarterbacks à l’orée de cette nouvelle saison. Je vais ensuite m’attarder sur les backfields et les corps de receveurs des 32 franchises.

Aujourd’hui, place donc aux quarterbacks. Pour ce classement, j’ai pris en compte plusieurs critères. Le premier concerne évidemment les performances récentes, c’est-à-dire la saison dernière. Mais j’ai également décidé de conserver une dimension long-terme avec les performances sur les dernières années. Enfin je me suis posé la question suivante, quel quarterback j’aimerai avoir à ce jour pour aborder la saison ?

J’ai décidé de ne pas intégrer directement dans le classement les rookies (1ère année) et les sophomores (2ème année), car il est difficile de réellement juger un quarterback avec moins de 3 saisons dans l’élite.

Aaron Rodgers actuellement est le meilleur joueur de la NFL (Rantsports)
Aaron Rodgers actuellement est le meilleur joueur de la NFL (Rantsports)

L’Elite

Dans ce groupe, nous avons le top du top, les superstars de la NFL. Les cinq équipes qui ont la chance d’avoir un de ces quarterbacks font immédiatement partie des prétendantes pour le titre. On y retrouve logiquement le meilleur joueur de la ligue, deux légendes, la future star de la NFL mais aussi un joueur sous-coté.

1. Aaron Rodgers (Green Bay Packers)

Surement le choix le plus evident. Aaron Rodgers est tout simplement le meilleur joueur offensif de la ligue, surement même le meilleur de la NFL tout court (J.J Watt prend les honneurs en défense). Ultra-précis, très mobile, Rodgers à tout ce qu’il faut pour être un grand quarterback, et il le montre depuis qu’il est le titulaire des Packers. En 7 saisons à la tête de l’attaque de Green Bay, il a terminé à 6 reprises avec un rating supérieur à 100. Lors de sa dernière saison, il affiche 112.2, un ratio touchdowns / interceptions de 38 – 5 dont 28 – 0 à domicile. Bilan, un deuxième trophée de MVP après celui de la saison 2011.

2. Tom Brady (New England Patriots)

Oublions le deflegate, Brady est et restera l’un des plus grands. 13 saisons comme titulaire des Patriots, 12 apparitions en playoffs, 6 participations au Super Bowl, 4 titres, 2 MVP, respect ! La dernière fois que l’on a vu Tom Brady la saison dernière, il remontait un retard de 10 points sur l’une des meilleures défenses de l’histoire pour remporter son 4ème Super Bowl. Brady est clutch (46 drives victorieux en carrière) et il sait faire briller les joueurs autour de lui (son corps de receveur est loin d’être le meilleur). Certes Brady à 38 ans, mais sa saison 2014 (4109 yards, 33 TD – 9 INT, 97.4 Rating) a prouvé qu’il pouvait encore dominer n’importe quelle défense de NFL avec son talent et sa science du jeu.

3. Ben Roethlisberger (Pittsburgh Steelers)

Après la victoire lors du Super Bowl 2008 (derrière une ligne offensive très douteuse au passage…), Big Ben a évolué pour devenir un des meilleurs quarterbacks de la ligue. Ses deux dernières saisons sont les meilleures de sa carrière, en 2014 il a battu ses records en yards (4952, leader NFL), en touchdowns (32) et en pourcentage (67.1). Il détient la majorité des records de la franchise des Steelers. Ce qui marque également, c’est la capacité qu’il a eu à faire progresser ses jeunes receveurs. Antonio Brown est un receveur exceptionnel, mais Wheaton, Bryant et même Bell sont jeunes et Big Ben les a intégrés rapidement dans le jeu de passe pour les faire briller. Sa performance face aux Colts (40/49, 522 yards, 6 TD) restera comme l’une des plus grandes performances que j’ai vu.

4. Andrew Luck (Indianapolis Colts)

En trois saisons, Andrew Luck fait déjà partie de l’élite. L’année dernière, je l’avais mis au sommet du niveau inférieur car j’attendais un peu plus en playoffs. Il a remporté son premier match, face aux Broncos de Peyton Manning en janvier dernier, le voici donc parmi les superstars. Car Luck est la future grande star de la NFL. Son bras, son physique, son jeu dans la pocket, il a tout ce qu’il faut pour être l’un des plus grands que ce sport ait connu. En 2014 il a nettement augmenté son total de yards (4761) et son nombre de touchdowns (40), mais il lui reste des zones d’améliorations. Il doit réduire son nombre d’interceptions (16) et hausser son niveau de jeu en playoffs. Avec les renforts de l’intersaison (Andre Johnson et Frank Gore), Luck va avoir à disposition une attaque de feu, il pourrait bien affoler les compteurs et continuer son ascension vers les sommets.

5. Peyton Manning (Denver Broncos)

Evidemment, à 39 ans, Peyton Manning est plutôt sur le déclin. Mais si l’on regarde ses deux dernières saisons, il fait toujours partie du gratin de la NFL. En 2013, il a explosé les records avec 5477 yards et 55 touchdowns. La saison dernière il a encore été superbe avec 4.727 yards et 39 TD. Mais ses performances sur le dernier mois de saison régulière et en playoffs sont un peu inquiétant et explique sa 5ème place. Peut-être était-il simplement diminué à cause d’une blessure, mais peut-être est-il simplement rattrapé par ses 17 saisons dans au plus haut niveau. Une chose est sûre, Manning n’a jamais été le quarterback avec le meilleur bras, cela ne va pas s’améliorer, mais son éthique de travail et son QI football restent inégalés. Lire la suite »

Les places valent chères dans la NFC

Publié le

La saison 2014 de NFL va bientôt entrer dans la dernière ligne droite…déjà. Il ne reste que cinq matchs pour chaque équipe, cinq matchs qui vont être décisifs pour définir le tableau des playoffs. Dans la NFC, il n’y aura pas de place pour tout le monde au mois de janvier et certaines grosses cylindrées n’y seront pas. A l’inverse une équipe de la très décevante NFC South, où aucune équipe n’a plus de 4 victoires, sera présente. Les prochaines semaines vont nous offrir quelques rivalités intenses. Le point sur la conférence. 

Les Eagles et les Cowboys sont aux coudes à coudes dans la NFC East (Getty Images)
Les Eagles et les Cowboys sont aux coudes à coudes dans la NFC East (Getty Images)

Lire la suite »

Les 20 meilleurs Quarterbacks de la NFL

Publié le

Fin de la série sur les meilleurs joueurs de la NFL actuellement. Focus sur la reine des position, celle des quarterbacks. Lesquels font partis de l’élite ? Quelles sont les futurs stars de la ligue ? Voici le top 20 avant le début de la saison 2014. 

aaron_rodgers_CBS

1. Aaron Rodgers (Green Bay Packers)

Stats 2013 : 2536 yards – 17 TD – 6 INT – 104.9 Rating (9 matches joués)

Oui Peyton Manning est MVP en 2013, oui Manning et Brady sont les deux meilleurs QB des années 2000. Mais si je devais monter aujourd’hui une franchise autour d’un quarterback, je le ferai avec Aaron Rodgers. Il a été ralenti par une blessure la saison dernière, et devrait retrouver le top en 2014.

Depuis qu’il a pris le relais de Brett Favre en 2008, Rodgers joue à très haut niveau. En 2010, il mène Green Bay à la victoire au Super Bowl, et en 2011 il est élu MVP. Depuis la saison 2008, il compte 67% de victoires, et  un ratio de 187 touchdowns pour 51 interceptions seulement.

D’une précision incroyable, Aaron Rodgers trouve toujours le receveur qui a le plus de chance de gagner un maximum de terrain. Il possède également la force de bras suffisante pour trouver des cibles dans la profondeur, et il est capable de courir lorsque c’est nécessaire (18 TD depuis 2008).

peyton_manning_CBS

2. Peyton Manning (Denver Broncos)

Stats 2013 : 5477 yards – 55 TD – 10 INT – 115.1 Rating

A deux doigts d’arrêter sa carrière en 2011 après une opération du cou, Manning s’est relancé avec les Broncos en 2012. Bilan il mène Denver en playoffs et termine second des votes pour le MVP derrière Adrian Peterson. La saison dernière, Manning a encore élevé son niveau pour signer une saison historique. Records de la ligue avec 5477 yards et 55 touchdowns, et un cinquième trophée de MVP. Seul bémol, la lourde défaite lors du Super Bowl face aux Seahawks.

Manning, 38 ans, ne joue pas sur sa vitesse ou sur sa puissance, il joue sur son expérience et sa connaissance du jeu. Véritable coach sur le terrain, il ne cesse d’organiser et de réorganiser son attaque (avec notamment son fameux « Omaha » !). Aucun quarterback n’est meilleur que lui pour interpréter les défenses adverses et prendre les bonnes décisions.

tom-brady_CBS

3. Tom Brady

Stats 2013 : 4343 yards – 25 TD – 11 INT – 87.3 Rating

Qui dit Peyton Manning, dit Tom Brady. Les deux quarterbacks resteront comme les deux meilleurs de leur génération. Moins bien entouré que Manning, Brady parvient tout de même à faire gagner New England tous les ans. Avec Brady (et Belichick), les Pats c’est 11 titres de division en 13 saisons, 5 Super Bowl dont trois gagnés. Le QB possède le meilleur bilan de l’histoire en playoffs (18-8), et a remporté deux trophées de MVP dans sa carrière.

Le jeune corps de receveurs a impacté la précision et les statistiques de Tom Brady sur les dernières saisons, mais il reste efficace et parvient à limiter les pertes de balles. Ses déplacements, sa rapidité d’exécution et sa puissance lui permettent de réaliser tout type d’actions, souvent décisives. Lire la suite »

NFL Week 11 – Les Broncos font tomber les Chiefs; les Giants sont de retour

Publié le

La onzième semaine de compétition a été marquée par la fin de l’invincibilité des Chiefs, qui n’ont pu résister aux Broncos. Dans la NFC, les Seahawks et les Saints se sont encore affirmés, et les Giants sont de retour. Résumé des matchs du week-end.

Kansas City Chiefs (9-1) 17 – Denver Broncos (9-1) 27

Il n'y a plus d'équipe invaincue
Il n’y a plus d’équipe invaincue

Le choc de la semaine a rendu son verdict. La meilleure attaque de la ligue a pris le dessus sur la meilleure défense. Les Broncos font chuter les Chiefs pour la première fois cette saison. La dernière défaite de Kansas City remontait au dernier match de 2012, et c’était déjà face à Denver (38-3).

Le ligne offensive des Broncos a fourni un gros travail pour éviter les sacks de la défense des Chiefs, leader de la NFL en la matière. Le résultat est que Peyton Manning n’a quasiment pas été touché durant le match. Le QB termine avec 323 yards et 1 TD pour son TE Julius Thomas. Demaryius Thomas attrape pour 121 yards et Montee Ball marque 2 TD au sol.

Du côté des Chiefs, Alex Smith rend une bonne copie mais a tout de même eu du mal a passer régulièrement la défense de Denver. Il finit avec 230 yards et 2 TD, pour Bowe et Fasano. Jamaal Charles a lui aussi été bien défendu, il gagne tout de même 78 yards au sol.

Avec 9 victoires et 1 défaite, les deux équipes sont donc à égalité en tête de l’AFC West et de l’AFC.

San Francisco 49ers (6-4) 20New-Orleans Saints (8-2) 23

Match très serré et très disputé au Super Dome de New-Orleans, avec beaucoup de travail pour les arbitres. Colin Kaepernick a encore eu du mal à faire avancer l’attaque de San Francisco (127 yards), même s’il parvient à lancer deux passes de touchdowns pour Anquan Boldin et Vernon Davis. Le jeu au sol n’a pas été aussi performant que d’habitude, Frank Gore ne gagne que 48 yards.

Pourtant au début du quatrième quart, les 49ers mènent 20-14 grâce à leur défense qui a forcé 4 pertes de balle. Pour les Saints, Drew Brees lance un touchdown pour le TE Hill et le fullback en ajoute un au sol. La différence va se faire grâce à une superbe gestion des drives de Drew Brees, qui termine avec 305 yards. Le QB met à trois reprises son kicker en bonne position. Garrett Hartley, en danger après avoir manqué quatre field-goals sur les trois derniers matchs, marque ses trois tentatives du jour dont celle qui donne la victoire aux Saints à la dernière seconde.

New-Orleans consolide sa première place dans la NFC South en attendant le match des Panthers, alors que San Francisco perd son deuxième match de rang. Lire la suite »

Week 10 – La défense des Redskins perd à Minnesota

Publié le

La dixième journée de NFL s’ouvrait dans le Minnesota, où les Vikings recevaient les Redskins. Les deux équipes arrivaient avec deux des moins bonnes défenses de la ligue. Et c’est celle de Washington qui a été la plus faible, permettant à Adrian Peterson et Chris Ponder de capitaliser sur leurs offensives. Résumé.

Washington Redskins (3-5) 27 – Minnesota Vikings (2-7) 34

A.P et les Vikings ont profité des problèmes défensifs des Redskins
A.P et les Vikings ont profité des problèmes défensifs des Redskins

La défense poreuse de Washington a permis à Minnesota de remporter sa deuxième victoire de la saison, la première sur le sol américain (l’autre a été acquise à Londres face aux Steelers).

Chris Ponder a réalisé un match correct, avec 174 yards, 2 TD et 1 interception. Il a quitté le terrain sur blessure (épaule) à la fin du troisième quart-temps. Avant de sortir, il avait donc lancer des touchdowns pour le TE John Carlson (98 yards) et pour le rookie Cordarrelle Patterson. Adrian Peterson a également profité des largesses de la défense des Redskins, pour gagner 75 yards au sol et surtout marquer 2 touchdowns. A.P en est à 9 sur la saison.

On peut clairement dire que cette défaite est pour la défense de Washington, car l’attaque a bien joué et même dominé celle de Minnesota (433 à 307 yards). Robert Griffin III est apparu en jambe, il lance pour 281 yards à la passe avec 3 TD, et il gagne 44 yards au sol avec quelques belles courses. Comme souvent depuis le début de saison, il s’est tourné vers ses deux cibles préférées, Pierre Garçon (119 yards et 1 TD) et le rookie TE Jordan Reed (62 yards et 1 TD). Alfred Morris a lui aussi été performant au sol, avec 139 yards de gain. RGIII et les Redskins ont surtout dominé la première période, avec 24 points, et ils menaient 27-14 au début du troisième quart.

Washington rate l’occasion de revenir sur Dallas et donc de rester dans la course aux playoffs. Les Cowboys ont l’occasion de prendre 3 victoires d’avance dimanche.

TOP 10 – Saison 2012-2013 – Quarterbacks

Publié le

Dernier top 10 offensif avec les Quarterbacks.

La saison a été animée par le retour de la rivalité Brady/Manning. Les deux joueurs ont joué à un niveau exceptionnel pendant toute la saison, ce qui leur a permis d’être dans la course au titre de MVP. Aaron Rodgers, meilleur joueur de la saison dernière, a de nouveau montré toute l’étendue de son talent. Joe Flacco et surtout Matt Ryan ont confirmé qu’ils pouvaient faire partie des grands quarterbacks. Mais la grande surprise de l’année c’est l’arrivée tonitruante en NFL des rookies Robert Griffin III, Russell Wilson et également Andrew Luck.

(Cliquez sur une photo pour lancer de diaporama)