sam bradford

L’équipe-type de la 1ère journée

Publié le

Qui dit week 1 dit 1ère équipe-type de la saison. Si on retrouve des habitués sur les deux lignes, offensives et défensives, on ne peut pas en dire autant de tous les postes. C’est notamment le cas des quarterbacks, où l’on attendait pas forcement Sam Bradford à ce niveau, et encore plus sur le backfield, où deux rookies s’imposent d’entrée.

Attaque

Quarterback

  • Sam Bradford (Minnesota Vikings)
  • 23/27, 346 yards, 3 TD

Que ce soit Bradford ou Smith, on peut dire que les deux QB ont débuté leurs saisons sur les chapeaux de roue. Victorieux avec deux prestations quasi sans fautes, ils ont surtout montré des choses rare en tentant des passes longues. Pour Bradford, une ligne offensive bien plus solide lui a permis d’avoir plus de temps, et cela s’est traduit par un 9/10 sur les passes longues avec 234 yards et 2 TD à la clé.

Bradford est élu meilleur joueur offensif de la semaine dans la NFC, tandis qu’Alex Smith remporte les honneurs dans l’AFC.

Remplaçant : Alex Smith (Kansas City Chiefs) Lire la suite »

Publicités

Les Vikings convaincants, les Broncos chanceux

Publié le Mis à jour le

La 1ère journée se terminait avec non pas un match mais deux dans la nuit de lundi à mardi. Les Vikings recevaient les Saints, où Adrian Peterson a signé durant l’intersaison. Et les Broncos accueillaient les Chargers, qui représentaient Los Angeles pour la première fois depuis 1960.

Victoire de justesse pour Denver face aux Chargers (Denver Post)

Minnesota Vikings (1-0) 29 – New Orleans Saints (0-1) 19

  • Après une première saison solide mais sans étincelles, Sam Bradford a débuté fort face aux Saints. Mieux protégé par sa ligne offensive, il a eu plus de temps et a tenté et réussi des passes longues. Le QB de Minnesota termine avec 346 yards (27/32) et 3 TD.
  • Ses receveurs en ont profité pour s’illustrer. Stefon Diggs attrape 7 passes pour 93 yards et marque 2 fois, alors qu’Adam Thielen totalise 157 yards en 9 réceptions.
  • Les Vikings ont également été efficaces au sol, derrière le rookie Dalvin Cook. Lancé d’entrée, il gagne 127 yards en 22 courses, et semble capable de prendre la relève d’Adrian Peterson.
  • AP, qui jouait son premier match sous les couleurs des Saints, face à son ancienne équipe. Peu utilisé, il ne gagne que 18 yards en 6 courses.
  • Drew Brees aussi a été plutôt bien limité par la défense de Minnesota, et termine avec 291 (27/37) yards et 1 TD pour son TE Coby Fleener.

Denver Broncos (1-0) 24 – Los Angeles Chargers (0-1) 21

  • Les Chargers auraient pu arracher la prolongation à la dernière seconde sur un field-goal. Mais le coup de pied du rookie Younghoe Koo est contré par Shelby Harris. Pour la deuxième saison de suite, les Broncos gagnent leur match d’ouverture sur le fil, avec un field-goal manqué à la dernière seconde pour leur adversaire (Carolina en 2016).
  • La soirée aurait donc pu mal finir pour Denver, alors que le score était de 24-7 en faveur de la franchise du Colorado au début du 4ème quart-temps. Mais le vent a bien failli tourner en 8 minutes. La faute à 2 pertes de balles et un field-goal manqué.
  • Les Chargers ont marqué après les 2 pertes de balle, une interception lancée par Trevor Siemian et un fumble de Jamaal Charles. Philip Rivers, muselé pendant 3 quart-temps (115 yards), trouve Keenan Allen puis Travis Benjamin pour ramener son équipe à 3 petits points. Rivers finit avec 192 yards (22/33), 3 TD et 1 INT.
  • Avant son interception dans le 4ème quart-temps, Trevor Siemian avaient lancé 2 passes de touchdown pour Bennie Fowler et en avait ajouté un autre sur une course. Le QB des Broncos termine avec 219 yards (17/28).

Présentation de la saison 2017-2018 – NFC North

Publié le Mis à jour le

Les Lions ne sont pas passés loin de remporter la division l’année dernière, mais Aaron Rodgers et les Packers ont réussi un superbe comeback. Green Bay a ensuite continué sa route en playoffs avant d’échouer aux portes du Super Bowl. La franchise du Wisconsin reste favorite pour rester au top, mais les Lions et les Vikings ont des arguments. Les premiers peuvent compter sur leur QB, Matthew Stafford, alors que les seconds possèdent une défense intimidante. Pour Chicago, l’écart semble trop important pour espérer autre chose qu’une dernière place.

Mitch Trubisky, n°2 de la Draft et futur franchise QB des Bears ? (Getty)

CHICAGO BEARS

Les Bears restent sur la pire saison de l’histoire de la franchise, avec seulement 3 victoires au compteur. John Fox apparaît donc sous pression pour la saison 2017, et l’effectif à sa disposition ne semble pas réellement meilleur qu’il y a un an. Des choix de l’intersaison peuvent laisser perplexes (QB) et le meilleur receveur est parti. Les Bears espèrent faite mieux grâce aux retours de nombreux blessés et à quelques recrues en défense.

Bilan 2016

3-13

Arrivées

Mike Glennon (QB), Mark Sanchez (QB), Kendall Wright (WR), Victor Cruz (WR), Markus Wheaton (WR), Dion Sims (TE), Jaye Howard (DE), Prince Amukamara (CB), Marcus Cooper (CB), Quintin Demps (S)

Départs

Jay Cutler (QB), Brian Hoyer (QB), Matt Barkley (QB), Alshon Jeffery (WR), Eddie Royal (WR), Ted Larsen (C), Will Sutton (DT) Lire la suite »

Week 12 – Happy Thanksgiving

Publié le

La week 12 débutait comme toujours le jeudi soir, sauf qu’hier c’était Thanksgiving ! Du coup, il n’y avait non pas 1 mais 3 matchs au programme, histoire d’occuper nos amis Américains pendant toutes les étapes de la journée (fourrage de la dinde, dégustation de la dinde, digestion de la dinde).

La récompense du vainqueur (Getty)
La récompense du vainqueur (Getty)

Detroit Lions (7-4) 16 – Minnesota Vikings (6-5) 13

  • Match avait un enjeu important dans le NFC North car il opposait les co-leaders Detroit et Minnesota. Grâce à leur victoire, les Lions s’emparent donc seuls de la 1ère place de la division.
  • A 30 secondes de la fin du temps réglementaire, les Vikings ont la balle en main et tentent d’aller chercher la victoire. Mais c’est l’inverse qui va se produire lorsque Sam Bradford se fait intercepter par Darius Slay. Quelques secondes plus tard, Matt Prater passe son field-goal de 40 yards et Detroit l’emporte.
  • Detroit gagne les 2 matchs face aux Vikings cette saison et prennent donc un avantage certain dans la course au titre de division. Il y a quelques semaines, Matt Prater avait déjà été décisif en égalisant sur un field-goal de 58 yards, avant de donner la victoire à son équipe en prolongations.
  • En 11 matchs cette saison, les Lions n’ont jamais connu un écart supérieur à 7 points, que ce soit lors des victoires ou des défaites. Un record NFL.
  • Les Vikings ont eu du mal à convertir les 3èmes La première réussite arrive en fin de 3ème quart-temps et ils finissent à 2/10.
  • Matthew Stafford lance pour 232 yards (23/40) et 1 TD. Anquan Boldin attrape 7 ballons pour 69 yards et 1 TD et Golden Tate totalise 77 yards en 5 réceptions.
  • Sam Bradford termine avec 224 yards (31/37) et 1 INT. Kyle Rudolph mène son équipe avec 9 réceptions et 64 yards et Matt Asiata (27 yards) marque 1 fois au sol.

Lire la suite »

Week 7 – Les trophées de la semaine

Publié le Mis à jour le

Ça arrive, une fois de temps en temps, la NFL connait une semaine compliquée avec des matchs moyens. Le week 7 était l’une de ces semaines, du coup on adapte les trophées pour « récompenser » les pires matchs. On retrouvera évidemment les trophées classiques, mais aussi des tracteurs, une chèvre qui se prend pour un bélier, et un QB qui se prend pour Tom Hanks…

Andrew Luck poursuit son bon début de saison (Getty)
Andrew Luck poursuit son bon début de saison (Getty)

Trophée du Quarterback de la semaine

Andrew Luck (Colts) : 27/39, 353 yards, 3 TD, 123.1 rating

La ligne de stats d’Andrew Luck est excellente, mais elle aurait pu être encore meilleure. Sa ligne offensive a une nouvelle fois eu du mal à le protéger, et ses receveurs ont relâché 4 ballons. Mais Luck a su rester concentré et a découpé la défense des Titans pour finir avec 353 yards, 3 TD et aucune interception. Il a été très bon sur les passes longues, avec 126 yards et 1 TD en 5 passes lancées à plus de 20 yards.

Mentions honorables : Tom Brady (Patriots), Andy Dalton (Bengals) Lire la suite »

Week 7 – Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche (et lundi)

Publié le Mis à jour le

Cette week 7 de ne restera pas dans les annales. Des pertes de balle à foison, des field-goals plutôt que des touchdowns, des field-goals faciles manqués, un match Londonien qui ne fait pas une bonne pub à la NFL et une cerise sur le pompon du gâteau avec ce match nul horrible entre les Seahawks et les Cardinals. Résumé d’un week-end de NFL étonnant.

Les Giants remportent le 3è et dernier match de la saison à Londres (EPA)
Les Giants remportent le 3è et dernier match de la saison à Londres (EPA)

Los Angeles Rams (3-4) 10 – New York Giants (4-3) 17

  • Le match entre les Rams et les Giants était le dernier joué à Londres cette saison. Et il n’a pas eu lieu à Wembley, mais dans le stade de rugby de Twickenham. Les Rams étaient officiellement « à domicile » mais le public était clairement pro-Giants.
  • Un public Londonien qui n’a pas vu un match de très grande qualité. 15 punts, 5 pertes de balle et une attaque des Rams tout simplement horrible.
  • Une semaine après un de ses meilleurs matchs en carrière, Case Keenum nous a rappelé qu’il était un quarterback très moyen. Il se fait intercepter à 4 reprises, 2 fois par Landon Collins (dont 1 pick-6), et 2 fois par Dominique Rodgers-Cromartie. Le débat sur qui doit être le QB titulaire des Rams devrait revenir dans les prochains jours…
  • Offensivement, les new-yorkais n’ont pas eu à faire grand-chose. Eli Manning termine avec 196 yards (24/37) et 0 TD. Au sol, les problèmes continuent puisque les Giants ne gagnent que 36 yards en 20 courses (1.8 AVG).
  • Les Giants (4-3) restent dans le coup dans la NFC East, où aucune équipe n’a un bilan négatif.

Lire la suite »

Week 5 – Résumés des matchs de dimanche

Publié le Mis à jour le

Avec les défaites des Broncos et des Eagles, seuls les Vikings restent invaincus après 5 matchs. La franchise du Minnesota continue d’impressionner avec un Sam Bradford au top et une défense très solide. Cette 5ème journée a également été marquée par le retour tonitruant de Tom Brady, 3 TD sur retour de punt et une nouvelle façon de perdre pour San Diego. Résumés.

Tom Brady a sorti sa frustration et les Browns ont pris cher (Getty)
Tom Brady a sorti sa frustration et les Browns ont pris cher (Getty)

Cleveland Browns (0-5) 13 – New England Patriots (4-1) 33

  • Tom Brady était de retour, et il était affuté. Il lance pour 406 yards (28/40) et 3 touchdowns, et termine le match au chaud sur le banc. Brady avait fait la différence dès la première mi-temps avec 18 passes réussies (sur 25), 271 yards et 2 TD.
  • Le QB des Pats a rapidement trouvé une complicité avec Martellus Bennett, puisqu’il le trouve pour ses 3 touchdowns. Mais il n’a évidemment pas oublié Rob Gronkowski, qui semble progressivement revenir à 100% et qui attrape 5 balles pour 109 yards. Chris Hogan dépasse aussi les 100 yards (114).
  • Pour Cleveland, les problèmes de quarterbacks continuent. Cody Kessler (côtes) a dû sortir en 1ère mi-temps. Il a été remplacé par Charlie Whitehurst, qui lui aussi s’est blessé en fin de match.
  • Le jeu au sol des Browns, si performant jusqu’ici, a eu du mal face à la défense des Pats. 27 yards en 22 courses au total alors que leur moyenne était de 149 yards par match (leaders NFL).
  • C’est la 5ème défaite en 5 matchs cette saison pour les Browns, et la 14ème sur les 15 dernières rencontres.

Lire la suite »