saquon barkley

College Football, Week 5 – Troy prend le beurre, l’argent du beurre et Twitter

Publié le Mis à jour le

Pour compléter leur calendrier, les équipes des divisions du Power 5 peuvent demander à des universités plus modestes de les rencontrer. En général, une somme d’argent leur est reversée afin de compenser les frais associés au déplacement. Autant dire que ça peut donner une situation étonnante lorsqu’un l’on accueille une équipe beaucoup plus faible, qui repart avec l’argent et la victoire… C’est la mésaventure qu’a connu LSU ce week-end…

Week-end compliqué pour LSU… (Getty)

Troy surprend LSU

Ce week-end, LSU a payé 985 000 $ pour que Troy vienne jouer chez eux. Une offre acceptée qui débouche sur une victoire de l’université de la conférence Sun Belt (24-21) … Pour la première fois depuis 2000, les Tigers perdent un match contre une équipe en dehors de leur conférence. Et pour couronner le tout, Troy s’est payé son adversaire et donateur sur twitter après le match. Il y a des jours comme ça… Lire la suite »

Publicités

College Football – Week 4 – TCU en impose, Florida State déçoit encore

Publié le Mis à jour le

Après sa démonstration du week-end, Alabama reste plus que jamais l’équipe à battre dans la SEC West et en général. Mais d’autres universités s’imposent progressivement comme des candidates sérieuses aux playoffs, à commencer par TCU et Georgia.

We want Bama ! (Time Free Press)

Alabama continue sa domination

On pouvait attendre une opposition un peu plus forte cette semaine pour le numéro 1 Alabama, mais les Tides continuent de tout démolir sur leur passage. Ils n’ont laissé aucune chance à Vanderbilt, remportant le match 59-0, avec une marge de 599 yards (677 yards offensifs pour Bama, 78 pour Vanderbilt) et 38 first-downs à 3…

Deux autres équipes ont gardé leur en-but vierge ce week-end, Virginia Tech (38-0 contre Old Dominion), et Georgia State (28-0 face à Charlotte). Lire la suite »

Baromètre Heisman – Baker Mayfield se place en favori

Publié le Mis à jour le

Le Trophée Heisman est la plus importante des récompenses individuelles dans le football universitaire. Il récompense en effet le meilleur joueur de la saison, tout postes et toutes conférences confondues. Depuis 1997 et Charles Woodson (CB), il n’a été remporté que par des quarterbacks et des running-backs. Le QB de Louisville, Lamar Jackson, l’a remporté en 2016 et il fait partie des candidats à sa propre succession.

Le baromètre après la week 3 :

Stats 2017 : 76.8% de passes réussies, 1046 yards, 10 TD – 0 INT

Après trois journées, Baker Mayfield est un solide leader dans la course au trophée Heisman. Une semaine après avoir dominé Ohio State à l’extérieur lors de la week 2, il a continué son début de saison parfait en découpant la défense de Tulane (331 yards et 4 TD). Efficace et précis, il a réussi près de 77% de ses passes et n’a pas encore lancé d’interception. Mayfield s’est même créé un petit buzz lorsqu’il est allé planté le drapeau de son équipe au milieu du terrain des Buckeyes il y a deux semaines. Le QB des Sooners est numéro 1 et devrait le rester la semaine prochaine puisqu’il affronte une défense très moyenne de Baylor.

Stats 2017 : 72.3% de passes réussies, 1135 yards, 11 TD – 1 INT

Sa première mi-temps face Pittsburgh lui permet de grimper à la deuxième place. Il a en effet lancé pour 423 yards et 5 TD dans les 2 premiers quart temps du match, et a permis aux Cowboys de s’imposer largement. Rudolph, avec ses 13 touchdowns (11 dans les airs, 2 au sol), est la raison principale du début de saison parfait d’Oklahoma State. Son dossier de candidature sera mis au test ce week-end puisqu’il affronte TCU et sa défense très solide.

Stats 2017 : 307 yards (8.1 AVG), 3 TD au sol / 241 yards, 2 TD dans les airs

Penn State s’est baladé le week-end dernier contre Georgia State (56-0), et Saquon Barkley a de nouveau pu montrer ses qualités. Peu de joueurs sont capables de transformer des actions anodines en big play comme le RB des Nittany Lions. Samedi, il a ainsi marqué un touchdown de 85 yards qui partait d’une simple passe courte de son QB qui était sous pression. Que ce soit au sol ou dans les airs, Barkley est une menace constante, et ses 5 TD en sont la preuve.

Stats 2017 : 58.9% de passes réussies, 1088 yards, 8 TD – 1 INT à la passe / 303 yards, 3 TD au sol

Favoris pour conserver son trophée après les deux premières journées, Lamar Jackson chute après son match compliqué contre Clemson. La défense des Tigers était un gros test et il en sort avec seulement 50% de ses passes réussies et sa première interception de la saison. La majorité de ses stats étant produites alors que le match était bouclé. Ce match a montré les limites de Louisville plus que de Jackson, et c’est ce qui pourrait lui coûter un doublé.

Stats 2017 : 66.7% de passes réussies, 1002 yards, 7 TD – 6 INT

Le QB des Trojans est un candidat polarisant. D’un côté, il est capable d’actions incroyables, notamment dans les moments importants. De l’autre, il est ralenti par ses trop nombreuses pertes de balle. Ce week-end n’a pas été différent, puisqu’il lance 3 touchdowns et son calme dans les moments clés ont permis à USC d’arracher la prolongation et de gagner contre Texas, mais il lance aussi 2 interceptions dont une pick-6.

Stats 2017 : 588 yards (8.3 AVG), 4 TD

San Diego State nous a offert l’une des surprises du week-end en battant Stanford, et le RB Rashaad Penny n’y est pas pour rien avec ses 175 yards (1 TD). Très prolifique depuis le début de la saison, il mène actuellement la FBS avec 588 yards et une moyenne par course excellente de 8.3 yards.

Stats 2017 : 460 yards (5.6 AVG), 9 TD

La régularité est impressionnante pour Freeman depuis le début de la saison. Sur les trois premiers matchs, il passe à chaque fois la barre des 150 yards, et pointe du coup à la 3ème position au niveau national avec 460 yards.

Stats 2017 : 65% de passes réussies, 1283 yards, 13 TD – 2 INT

Josh Rosen perd un peu de sa superbe cette semaine à cause d’erreurs qui ont coûté cher à son équipe (défaite 48-45 à Memphis). Le QB des Bruins lance en effet 2 interceptions, ses deux premières de la saison. Il n’en reste pas moins très prolifique et ajoute 463 yards et 4 TD lors de ce match. Rosen est actuellement leader du pays avec 1283 yards.

61.4% de passes réussies, 543 yards, 7 TD – 1 INT à la passe / 240 yards, 5 TD au sol

Si l’on se fie à ses 543 yards en 3 matchs, il n’y a pas de raison d’être impressionné par Nick Fitzgerald. Mais le QB de Mississippi State est une menace double et a déjà marqué 12 touchdowns (7 dans les airs, 5 au sol). Il s’invite dans la discussion car il est le leader d’une équipe des Bulldogs invaincue et qui vient de faire tomber LSU (avec 4 TD pour le QB).

Stats 2017 : 543 yards (12.2 AVG), 4 TD

Bien calé entre Penny et Freeman, le RB de Stanford est 2ème du pays avec ses 524 yards. Mais cet amateur des courses longues a beaucoup moins couru que les autres RB et affiche une moyenne par course de 12.2 yards. Il compte 4 touchdowns au compteur, dont 3 sur des courses de plus de 50 yards.