stanford

College Football – Week 7 : Quatre équipes du top 10, dont Clemson, battues

Publié le Mis à jour le

Rude semaine pour les équipes classées puisque 7 universités du top 25 ont perdu. Mais c’est surtout à l’intérieur du top 10 que les surprises ont eu lieu, puisque Washington, Auburn, Washington State et Clemson…oui Clemson ! ont chuté face à des équipes non classées. Retour sur une semaine folle, qui va complétement chambouler le classement.

Le numéro 2, Clemson, fait partie des victimes de la semaine (Icon Sportswire)

Upset alert ! Semaine difficile dans le top 10

Tout a commencé vendredi en Californie où les Golden Bears n’ont pas fait de sentiment pour humilier Washington State (37-3). Classé 8ème avant ce match, Wazzou a pris la foudre face à une défense remontée. Cal intercepte Luke Falk à 5 reprises et force un total de 7 pertes de balle et 9 sacks.

Toujours vendredi, c’est le numéro 2 Clemson qui a chuté, toujours face à une équipe non classée. Syracuse crée l’un des exploits de l’année et battant 27-24 une équipe de Tigers qui était impériale jusqu’ici et qui faisait office de favori pour le titre final. Le QB de Syracuse, Eric Dungey, a été l’un des hommes du match avec ses 278 yards et 3 TD.

La mauvaise passe des équipes du top 10 s’est poursuivie samedi puisqu’Auburn (10) a perdu à son tour, à LSU (23-27). La défense des Tigers a été très solide, puis un TD de 75 yards de D.J Chark sur un retour de punt et 2 field-goals en fin de match ont fait la différence.

Enfin, dimanche, c’est au tour de Washington (5) de perdre, face à Arizona State (7-13). La défense des Sun Devils a pris le dessus sur l’attaque des Huskies. Lire la suite »

Publicités

College Football – Week 6 : This is Sparta !

Publié le Mis à jour le

Plusieurs rivalités étaient au programme du week-end, à commencer par celle du Michigan. Les Wolverines, classés 7ème, accueillaient les Spartans, classé 21ème, qui repartent avec la victoire. Les hommes de Jim Harbaugh ne sont pas les seuls favoris à avoir perdu, puisque les Sooners d’Oklahoma ont également chuté. 

Les Spartans peuvent célébrer après leur victoire chez les Wolverines (Getty)

Michigan State s’offre le derby

Ça n’a été forcement beau, mais peu importe pour Michigan State. Pour les Spartans, l’essentiel est d’avoir gagné à Ann Arbor, chez son grand rival, alors qu’ils n’étaient pas favoris (14-10). Michigan State a eu du mal offensivement, avec moins de 250 yards gagnés et seulement deux 3rd downs convertis (sur 13), mais la défense a forcé 5 pertes de balle pour faire chuter Michigan. Le QB des Spartans, Brian Lewerke, lance pour 94 yards seulement, avec 1 TD et 1 INT, et il ajoute 1 TD au sol. Pour les Wolverines, John O’Korn termine avec 198 yards et 3 interceptions.

NC State continue de surprendre

Après avoir fait leur entrée dans le top 25, les Wolfpack (24) avaient l’occasion de confirmer face à Louisville (17), un rival direct dans la conférence ACC. Emmenée par le RB Nyheim Hines (102 yards, 2 TD) et un bon Ryan Finley (367 yards, 1 TD), NC State s’impose 39-25. Louisville perd son deuxième match (après la défaite contre Clemson). Lamar Jackson gagne 354 yards (1 TD – 1 INT) dans les airs et ajoute 73 yards (2 TD) au sol, et passe la barre des 7000 yards à la passe et 3000 yards au sol en carrière. Lire la suite »

Baltimore en champion. Les Giants en crise.

Publié le

Patriots, Saints, Dolphins, Seahawks et Bears, voici les cinq équipes toujours invaincues après les trois premiers matchs de la saison. Si Seattle confirme son statut de favoris, il est plus étonnant de voir Miami en si bonne position. A l’inverse, Giants, Vikings, Buccaneers, Redskins, Jaguars et Steelers n’ont toujours pas gagné, la crise guette pour certaines franchises habituées au succès.

Baltimore surclasse Houston 

Texans (2-1) 9 – Ravens (2-1) 30 

L’affiche de cette troisième journée voyait s’affronter le champion en titre Baltimore, décevant sur ses deux premières sorties, et Houston, invaincu mais poussif depuis le début de la saison. Dimanche soir, les Ravens se sont rassuré en dominant largement leur sujet.

Grosse défense des Ravens face aux Texans
Grosse défense des Ravens face aux Texans

L’attaque des Ravens était affaiblie par la blessure de leur running-back star Ray Rice, qui manquait son premier match depuis 2008. Son remplaçant Bernard Pierce a bien tenu sa place en scorant le seul touchdown offensif de son équipe, il termine avec 65 yards. La victoire, Baltimore l’a acquise grâce à sa défense. Laminée par Peyton Manning en ouverture, elle n’a depuis plus encaissée le moindre touchdown. Après avoir réduit Cleveland à deux field-goal la semaine dernière, ils en ont laissé trois à Randy Bullock dimanche. La différence au tableau d’affichage est venue d’action de la défense et de l’équipe spéciale. Menés 6-3, les Ravens vont marqué coup sur coup sur un retour d’interception (Smith pour 37 yards), puis sur un retour de punt de Doss pour 82 yards.

Joe Flacco termine avec 171 yards, dont 92 pour Torey Smith. Côté Houston, Matt Schaub finit lui avec 195 yards et 1 interception.

Lire la suite »