tony romo

Présentation de la saison 2016-2017 – DALLAS COWBOYS

Publié le Mis à jour le

Dallas_Cowboys_logo

Bilan 2015-2016 : 4-12, 4ème NFC East

Après une saison 2014-2015 réussie où ils sont passés à 1 réception de la finale de conférence, les Cowboys sont passés de 12 victoires à 12 défaites. La faute notamment à une saison difficile pour le QB Tony Romo, qui s’est cassé la clavicule à deux reprises. Dez Bryant aussi à manquer des matchs et la défense n’a pas tenu. En 2016, Dallas peut de nouveau inverser la tendance et viser un retour en playoffs. Lire la suite »

Publicités

Power Rankings – Le classement des Quarterbacks avant la saison 2016

Publié le Mis à jour le

Avant le début de chaque saison, je fais le tour des « skills positions » (QB, RB, WR) afin de proposer un Power Rankings.

Les performances de la saison dernière sont évidemment cruciales mais je regarde également l’historique du joueur sur les 3 dernières saisons, ainsi que le contexte (dans le cas d’un receveur, quel QB lui lance la balle). Le potentiel et la marge de progression pour la prochaine saison sont également pris en compte.

On termine avec la position reine, celle des Quarterbacks.

Top 10

  1. Aaron Rodgers

  • Age : 32 ans
  • Equipe : Green Bay Packers
  • Stats 2015 : 3821 yards, 31 TD – 8 INT, 92.7 Rating

En 2015, Aaron Rodgers a connu une saison moins bonne que ses standards, mais beaucoup de QB aimeraient afficher de telles stats. Il y a plusieurs raisons à cette petite baisse de production de double MVP. La première est l’absence pour l’intégralité de la saison de son receveur numéro 1, Jordy Nelson, qui s’est blessé juste avant le coup d’envoi. Difficile dans ses conditions de créer une nouvelle relation avec des receveurs peu expérimentés. L’intégralité de l’attaque des Packers a été impactée par l’absence de Nelson. Ce dernier sera de retour cette saison, et les choses devraient rentrer dans l’ordre, à savoir que l’attaque de Green Bay va retrouver des sommets. Le deuxième point est l’absence de jeu au sol pendant une partie de la saison, la faute à un Eddie Lacy en méforme durant de longues semaines. Toute la pression défensive était du coup sur le QB et cela nous mène à la 3ème raison, la ligne offensive poreuse. Les linemen de Green Bay ont eu du mal à protéger leur QB et ont alloué beaucoup trop de sacks (46).

Rodgers est le QB le plus talentueux de NFL et il devrait « rebondir » en 2016. Il est mon favori pour remporter le titre de MVP.

Aaron Rodgers reste la référence (Getty)
Aaron Rodgers reste la référence (Getty)

Lire la suite »

Happy Thanksgiving !

Publié le Mis à jour le

Jeudi c’était Thanksgiving, une tradition bien américaine qui nous offre notamment la grâce d’une dinde par le Président, des repas de famille à base de turkey, mash potatoes et autre pecan pie… mais aussi du football américain.

Trois matchs étaient au programme pour ce jour de fête et les équipes ont tenu à respecter la tradition. Ainsi les Eagles se sont mutés en dindes et se sont bien fait farcir par les Lions, avec Stafford qui a distribué les marrons…

Retour sur les trois affiches de jeudi.

stafford-AP Photo:Duane Burleson
5 TD pour Matthew Stafford (AP – Duane Burleson)

Detroit Lions (4-7) 45 – Philadelphia Eagles (4-7) 14

  • Record en carrière pour Matthew Stafford (27/38, 337 yards) avec 5 passes de touchdowns. 3 sont pour Calvin Johnson (93 yards) qui double son total sur la saison.
  • A la mi-temps, le QB de Detroit comptait déjà plus de 200 yards et 3 TD, et les Lions menaient déjà 24-7.
  • Le DE des Lions, Ezekiel (dit Ziggy) Ansah réussit 3.5 sacks sur le match. Il rejoint J.J Watt en tête de la NFL avec 11.5 sacks sur la saison. Au global, Detroit totalise 6 sacks, le plus gros total de l’équipe cette année.
  • Les Eagles sont en chute libre, 3 défaites de suite et 90 points encaissés sur les 2 derniers matchs.
  • De nouveau titulaire à la place de Sam Bradford, blessé, Mark Sanchez termine avec 199 yards (19/27) et 2 TD.

Lire la suite »

Week 11 – Les gagnants et perdants

Publié le Mis à jour le

Outre les 10ème victoires (en 10 matchs) des Panthers et des Patriots, d’autre équipes et joueurs ont impressionné cette semaine. Deux RB passent la barre des 200 yards au sol, Tony Romo revient et gagne et Broc Osweiler réussit ses débuts.

Côté perdants, plusieurs équipes sont en train de voir les playoffs s’éloigner et les Ravens continuent d’enchaîner les blessures.

PANTHERS_charlotteobserver
10-0 pour Cam Newton et les Panthers (Charlotte Observer)

Gagnants

Les Panthers et les Patriots, toujours parfaits

Les deux équipes invaincues avant cette 11ème journée le sont restées. Les Panthers puis les Pats ont fait le boulot et remportent leur dixième match de la saison.

Les Panthers ont signé l’une des plus belles performances du week-end avec une démonstration face aux Redskins. Cam Newton lance 5 passes de touchdown, un record personnel, et apparaît de plus en plus comme un potentiel MVP. Avec 20 touchdowns à la passe sur la saison, il n’est qu’à 4 unités de son record et il reste 6 matchs à jouer. Et il ne faut pas oublier qu’il a marqué 6 fois au sol. Le tout alors que son receveur le plus fiable (le seul ?) est un tight-end (Greg Olsen). La majorité de son corps de receveurs n’aurait en effet pas une place de titulaire dans une bonne partie des équipes de NFL. L’autre marque de fabrique des Panthers est la défense, qui fait partie des meilleures de la ligue. Kirk Cousins, qui restait sur 4 touchdowns et un rating parfait, en a fait les frais. Il lance pour 207 yards et 1 TD, mais perd 3 fois le ballon (1 interception, 2 fumbles).

En ce qui concerne les Pats, ça devient une habitude de voir l’équipe de Belichick et Brady terminer avec plus de 10 victoires (13ème saison consécutive). On a également déjà vu une saison parfaite (16-0 en 2007) de cette équipe. Face aux Bills, New England n’a pas fait son meilleur match mais la victoire est là. Les Pats avaient beaucoup de blessés, mais il en faut plus pour déstabiliser Tom Brady, et Bill Belichick trouve toujours un joueur pour faire la différence (White marque ses 2 premiers touchdowns hier soir, en début de saison c’était Dion Lewis).

D’après les statistiques, débuter par 10 victoires offre de fortes chances d’atteindre le Super Bowl et même de le remporter. Cette année, 2 équipes sont concernées, allons-nous les retrouver lors du premier week-end de février ?  Lire la suite »

Week 11 – Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche

Publié le Mis à jour le

Il commence à faire froid sur la France, du coup quoi de mieux qu’une petite soirée NFL le dimanche soir ? Surtout lorsque le spectacle est au rendez-vous comme hier soir. Beaucoup de matchs serrés, dont certains qui se dénouent dans les dernières secondes. Il y a également eu des démonstrations, comme celle des Panthers qui restent invaincus.

Comme chaque lundi, voici ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche.

Jameis-Winston-Elsa : Getty
5 passes de TD pour Jameis Winston face aux Eagles (Getty)

Philadelphia Eagles (4-6) 17 – Tampa Bay Buccaneers (5-5) 45

  • La surprise de la soirée. Les Bucs étrillent les Eagles à l’extérieur grâce notamment à un gros match de Jameis Winston. Le rookie lance pour 246 yards (19/29) et 5 touchdowns (dont 4 en première mi-temps).
  • Match énorme également du RB Doug Martin, qui totalise 235 yards au sol. Sa course de 84 yards est la plus longue de l’histoire de la franchise de Tampa.
  • Titularisé à la place de Sam Bradford, blessé, Mark Sanchez lance pour 261 yards et 2 TD, mais il se fait aussi intercepté à 3 reprises.

Lire la suite »

Week 11 – Résumé du TNF et présentation des matchs du week-end

Publié le Mis à jour le

Nous sommes maintenant dans la deuxième partie de saison, et les résultats commencent à être de plus en plus importants en vue des playoffs. Des playoffs qui semblent (étonnement) jouables pour des Jaguars qui ont remporté hier leur 4ème match de la saison.

Le maillot était moche mais la victoire est importante (Phelan M Ebenhack - AP)
Le maillot était moche mais la victoire est importante (Phelan M Ebenhack – AP)

Résumé du TNF

Jacksonville Jaguars (4-6) 19 – Tennessee Titans (2-8) 13

La première mi-temps de ce match a été moyenne, avec pas grand-chose à se mettre sous la dent. A la pause, le score est de 6-6, avec un échange de field-goals entre les deux équipes. Lire la suite »

Week 7 – Les gagnants et perdants de la semaine

Publié le

Les semaines se suivent et se ressemblent pour Tom Brady, qui continue de dominer les défenses adverses, même les meilleures. De même, les Panthers enchaînent les victoires grâce à une recette efficace. Entre Kirk Cousins, star éphémère, ou Todd Gurley, star en devenir, il y en a pour tous les profils cette semaine encore.

Démonstration offensive de Lamar Miller et des Dolphins face à Houston (Steve Mitchell USAT Sports)
Démonstration offensive de Lamar Miller et des Dolphins face à Houston (Steve Mitchell USAT Sports)

Gagnants

Lamar Miller et les Miami Dolphins

Après avoir passé 38 points aux Titans, les Dolphins en ont mis 41 en une mi-temps aux Texans. L’arrivée de Dan Campbell au poste de coach a transformé cette équipe. La semaine dernière, la défense avait fait vivre un calvaire à Marcus Mariota, ce dimanche, l’attaque a marché sur Houston.

Lamar Miller termine la rencontre avec un total de 236 yards, dont 175 au sol sur la seule première mi-temps. Car avec un avantage aussi large, le running-back a été peu utilisé sur la deuxième partie du match. Bénéficiant de peu de ballons en début de saison, Miller était loin du niveau attendu, il est de retour au top sur les deux derniers matchs et ça fait un bien fou à Ryan Tannehill. Plus libéré, le QB s’est montré impérial avec un 18/18 pour débuter le match. Il termine finalement avec 18/19, 282 yards et 4 touchdowns. Il a assuré ses passes et ses receveurs ont ensuite fait le boulot en marquant 3 touchdowns de plus de 50 yards. Celui de Jarvis Landry est un régal. Sur 296 yards gagnés dans les airs, 248 viennent après contact.

Tom Brady face à la meilleure défense de NFL

Ce choc entre les Patriots et les Jets a globalement tenu ses promesses. New England sort vainqueur mais a dû s’employer pour dominer une équipe new-yorkaise accrocheuse. La différence s’est faite lorsque Tom Brady trouve Rob Gronkowski, un peu trop seul sur une action en red-zone.

Etincelant depuis le début de saison, tout le monde s’attendait à le voir souffrir face à la défense des Jets. Il n’en a rien été. Brady termine avec 355 yards, 2 touchdowns à la passe et 1 autre avec un plongeon sur la goal line. Ses stats auraient même pu être encore plus impressionnantes si ses receveurs n’avaient pas relâché de nombreux ballons. Les Pats ont tellement confiance en Brady qu’ils n’ont quasiment pas utilisé le jeu au sol.

New England conforte du coup sa première place de l’AFC East. Lire la suite »