travis kelce

Classement des meilleurs TE (Tight-Ends) avant la saison 2017-2018

Publié le

Dans le passé, les Tight-Ends étaient cantonnés à un rôle peu glamour de protection. Avec l’évolution du jeu, les TE modernes ressemblent de moins en moins à des « petits linemen » et de plus en plus à des « gros receveurs ». Des joueurs comme Rob Gronkowski sont aujourd’hui capables d’afficher les mêmes stats que des receveurs numéros 1.

Chapeau 1 Chapeau 2 Chapeau 3
Rob Gronkowski NE Tyler Eifert CIN Hunter Henry LAC
Travis Kelce KC Jordan Reed WAS Charles Clay BUF
Greg Olsen CAR Martellus Bennett GB Cameron Brate TB
Jimmy Graham SEA Zach Ertz PHI Zach Miller CHI
Delanie Walker TEN Kyle Rudolph MIN Jared Cook OAK
Le Gronk Spike est devenu mytique ! (USA Today)

1. Rob Gronkowski (New England Patriots)

Que ce soit par sa domination sur le terrain, ses célébrations ou ses frasques (bon enfant) hors du terrain, on ne peut qu’aimer Rob Gronkowski. Lorsqu’il est sur le terrain (8 matchs manqués la saison dernière), Gronk est le meilleur TE, et de manière générale, l’un des meilleurs joueurs de la NFL grâce à sa présence dans le jeu de passes et son impact physique.

2. Travis Kelce (Kansas City Chiefs)

Après avoir explosé lors de sa deuxième saison en 2014, Travis Kelce a confirmé en 2015 (Pro Bowl) et passé un nouveau pallier la saison dernière avec la barre des 1000 yards dépassée (1125), un nouveau Pro Bowl et une apparition dans l’équipe All Pro. Aussi bien à l’aise sur le jeu court que dans la profondeur, il est devenu la cible numéro 1 d’Alex Smith.

3. Greg Olsen (Carolina Panthers)

La carrière de Greg Olsen a pris un nouveau tournant depuis qu’il joue avec les Panthers (il est arrivé en 2011). Mais il reste sur ses 3 meilleures saisons (au-dessus des 1000 yards et Pro Bowler à chaque fois), et semble au sommet de sa forme à 31 ans. Attention tout de même car son nombre de touchdowns a baissé la saison dernière, passant de 7 à 3, soit son plus faible total depuis sa saison rookie en 2007 avec Chicago. Lire la suite »

Publicités

L’équipe-type de la saison 2016/2017

Publié le

La saison 2016/2017 s’est terminée en trombe avec un Super Bowl exceptionnel, qui restera dans l’histoire comme l’un des plus beaux et des plus fous. Mais une fois l’euphorie retombée, que nous reste-t-il ? Au niveau football, pas grand-chose puisque c’est parti pour de longs mois sans NFL… Le marché des transferts et la Draft 2017 vont nous occuper quelques temps, mais les dimanches soir vont nous sembler bien tristes.

Durant les prochaines semaines, je vais revenir sur la saison qui vient de s’écouler et commencer à préparer la suivante. Ainsi, des équipes-types, des classements de joueurs, des bilans et des projections en vue de la Draft sont à venir. Aujourd’hui, nous débutons avec l’équipe-type de la saison 2016/2017.

ATTAQUE

Quarterback

Matt Ryan (Falcons)

Stats 2016 : 69.9%, 4944 yards (309 par match), 38 TD – 7 INT, 117.1 rating

Le MVP de la saison régulière est évidemment le leader de cette équipe-type. Il aurait bien entendu préféré finir avec un titre de champion également, mais lui n’a pas grand-chose à se reprocher (mis à part ce sack pris en fin de match) puisqu’il a de nouveau livré une très belle performance lors du Super Bowl LI.

Lors de la saison régulière, nous avons eu le meilleur Matt Ryan, un contraste avec celui qui semblait en fin de vie 1 an plus tôt. La patte de Kyle Shanahan y est surement pour quelque chose, mais dans tous les cas Matt Ryan était le leader de la meilleure attaque de NFL. Avec 309 yards par match en moyenne, il frôle une saison à 5000 yards. Il termine avec un ratio excellent de 38 TD pour seulement 7 INT et affiche le meilleur rating de NFL (117.1).

Matt Ryan, MVP de la saison 2016/2017 (Getty)
Matt Ryan, MVP de la saison 2016/2017 (Getty)

Lire la suite »

L’équipe-type de la week 16

Publié le

L’attaque de cette équipe est une nouvelle fois menée par Aaron Rodgers, qui pourra également compter sur son receveur fétiche, Jordy Nelson. En défense, Khalil Mack continue de jouer comme le potentiel DPOY et le duo de cornerbacks de la semaine dernière est de retour.

off

ATTAQUE

Quarterback

Aaron Rodgers (Packers)

Lorsque les Packers affichaient un bilan de 4-6 il y a quelques semaines, Aaron Rodgers pensait son équipe capable d’aller chercher la division et les playoffs. Et bien si Green Bay gagne sa finale contre Detroit dimanche, le QB aura raison. Et Rodgers est l’une des raisons du retour au top de la franchise, puisqu’à part Tom Brady, aucun QB ne rivalise avec lui depuis la mi-saison.

Il décroche un 3ème titre de meilleur joueur de la semaine en 6 journées, grâce à ses 347 yards et 4 TD (dont 268 yards et 3 TD en 1ère mi-temps) face aux Vikings. Sur les 6 derniers matchs, Aaron Rodgers affiche 14 TD pour 0 interception.

Remplaçant : Tom Brady (Patriots) Lire la suite »

L’équipe-type de la 13ème journée

Publié le

En attaque, Andrew Luck emmène l’équipe-type de cette semaine. David Johnson a décidé de ne plus sortir et Golden Tate semble enclin à s’installer. En défense, les équipes de l’AFC North se distinguent puisque les Steelers et les Bengals placent 2 joueurs.

off

ATTAQUE

Quarterback

Andrew Luck (Colts)

Andrew Luck, de retour d’un protocole commotion, a découpé la défense des Jets et finit avec 278 yards (22/28) et 4 TD. Rapidement chaud, il lance 2 passes de touchdown sur les 2 premiers drives de son équipe. A la mi-temps, le QB d’Indianapolis affiche déjà un 13/15 à la passe, avec 193 yards et 3 TD.

Remplaçant : Joe Flacco (Ravens) Lire la suite »

Week 9 – Les trophées

Publié le Mis à jour le

9ème éditions des trophées de la semaine nfl-France, avec au programme : Matt Ryan et Dak Prescott (évidemment), un bateau Viking qui chavire, un TE qui lance sa serviette, et un punter qui s’éclate … !

Trophée du Quarterback de la semaine

Matt Ryan (Falcons)

Le candidat pour le trophée de MVP continue donc d’étoffer son dossier. Face aux Bucs de Jameis Winston, qu’il bat pour la première fois en 4 tentatives, il lance pour 344 yards (25/34) et 4 touchdowns (pour aucune interception). Atlanta possède une avance confortable au sommet de la NFC South.

Mentions honorables : Russell Wilson (Seahawks), Dak Prescott (Cowboys)

Matt Ryan continuent de voler (Sky Sports)
Matt Ryan continuent de voler (Sky Sports)

Lire la suite »

Week 9 – Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche

Publié le Mis à jour le

Alors que le froid commence à s’abattre sur la France, le dimanche soir a été réchauffé par de superbes matchs de NFL. Plusieurs rencontres se sont jouées dans les dernières minutes voire même en prolongations, avec des actions superbes et mêmes des moments bizarres. Parmi les infos à retenir, il y a la 1ère défaite des Vikings dans leur nouveau stade, la nouvelle démonstration des rookies de Dallas, ou encore la confirmation que les Raiders peuvent faire quelque chose…

Matthew Stafford n’a pas tremblé pour aller chercher la victoire (AP)
Matthew Stafford n’a pas tremblé pour aller chercher la victoire (AP)

Minnesota Vikings (5-3) 16 – Detroit Lions (5-4) 22

  • Fin de match folle entre les Vikings et les Lions, avec une victoire finale de Detroit en prolongations. Minnesota prend pourtant l’avantage à 23 secondes de la fin du temps réglementaire grâce à un touchdown au sol de Rhett Ellison. Mais Matthew Stafford trouve rapidement Seth Robert pour une passe de 27 yards, qui permet ensuite à Matt Prater d’égaliser avec un field-goal de 58 yards.
  • En prolongations, c’est Golden Tate qui donne la victoire aux Lions grâce à un superbe jeu de jambes le long de la ligne et à un peu de puissance pour finir.
  • Les Lions ont été mené dans le 4ème quart-temps lors de tous les matchs cette saison…
  • Stafford finit avec 219 yards (23/36), 2 TD et 1 INT. Golden Tate prend 11 ballons pour 79 yards et 1 TD. C’est le 25ème drive victorieux de Stafford dans un 4ème quart-temps ou en prolongations depuis 2009. Seul Matt Ryan fait mieux (29).
  • En face, Sam Bradford termine avec 273 yards (31/40) et 1 TD. Stefon Diggs attrape 13 balles pour 80 yards. Le QB de Minnesota a également réussit à attraper une de ses propres passes… C’est en fait une passe contrée qui lui revient dans les bras, pour un gain de 5 yards.
  • 3ème défaite de rang pour les Vikings, qui perdent pour la 1ère fois dans leur nouveau stade.

Lire la suite »

Les gagnants et perdants des Wild-Cards

Publié le Mis à jour le

Ce n’est pas parce que nous sommes en playoffs qu’il faut perdre les bonnes habitudes. Comme pendant la saison régulière, je vous propose les gagnants et perdants du week-end.

La dure loi de l’élimination directe rend la chose assez facile, mais il y a quelques subtilités tout de même. Ainsi une franchise sort avantagée sans jouer et un coach est gagnant alors que son équipe a perdu…

Le retour de l'attaque des Packers ? (Sky Sports)
Le retour de l’attaque des Packers ? (Sky Sports)

Lire la suite »