wild card

L’image des playoffs et les enjeux de la week 16

Publié le

Dimanche, pour débuter l’année 2017, les 32 équipes de NFL joueront leur dernier match de saison régulière. Dans l’AFC, les 6 équipes qualifiées pour les playoffs sont déjà connues, il reste donc à définir les positions. Dans la NFC, plusieurs équipes s’affronteront directement ou à distance pour décrocher leur ticket.

(CBS Sports)
(CBS Sports)

Lire la suite »

NFC – La situation avant l’ultime journée

Publié le

Plus qu’une semaine de saison régulière. Une journée entre noël et nouvel an, une sorte de cadeau pour bien terminer l’année. Dans la NFC, il reste 3 divisions sans champions et les NFC South et North vont nous offrir de superbes finales lors de la week 17. Voici sur la situation. 

Les Seahawks sont redevenus favoris à leur propre succession (Rantsports)
Les Seahawks sont redevenus favoris à leur propre succession (Rantsports)

Lire la suite »

AFC – La situation après la week 16

Publié le

Plus qu’une semaine de saison régulière. Une journée entre noël et nouvel an, une sorte de cadeau pour bien terminer l’année. Dans l’AFC, les Pats sont certains de terminer numéro 1, mais il reste encore plusieurs questions avant l’ultime journée. Qui remportera l’AFC North? Quelle équipe va accrocher la dernière place en playoffs ? Eclairage sur la situation. 

Brady, Belichick et les Pats encore au sommet de l'AFC (Sun Sentinel)
Brady, Belichick et les Pats encore au sommet de l’AFC (Sun Sentinel)

Lire la suite »

Image des Playoffs et Enjeux de la Week 16

Publié le Mis à jour le

On connaît déjà 4 des équipes qui participeront aux playoffs. Dans l’AFC, les Patriots, Broncos et Colts ont remporté leurs divisions. Dans la NFC, seuls les Cardinals ont validé leur ticket pour le mois de janvier. Il reste donc 3 places à prendre dans l’AFC et 5 dans la NFC. Les deux dernières semaines de saison régulière s’annoncent comme toujours épiques.

Image des Playoffs avant la week 16 (CBS)
Image des Playoffs avant la week 16 (CBS)

Voici l’image des playoffs dans les deux conférences. Pour voir les scénarios en fonction des résultats, continuez la lecture par ici…. Lire la suite »

NFC Wild-Card – 49ers 23 – Packers 20, San Francisco passe sur un field-goal à la dernière seconde

Publié le

Le week-end des Wild-Cards se terminaient dans la « Frozen Tundra » du Lambeau Field, par -15 degrés. Le Packers et les 49ers se sont rendus coup pour coup, mais ce sont finalement les californiens qui vont s’imposer, grâce à un field-goal de Phil Dawson à la dernière seconde. Aaron Rodgers et Colin Kaepernick ont réussi quelques actions de classe.

Un chassé-croisé haletant

Les conditions climatiques donnait une dimension supplémentaire à ce match avant même le coup d’envoi. Le froid et le vent glacial étaient des paramètres à prendre en compte dans le gestion du match. Les deux équipes ont globalement relevé le défi et on livré une belle rencontre, disputée.

Les 49ers ont été supérieur en début de match, mais n’ont pu convertir leur domination avec des touchdowns. Phil Dawson passe deux field-goal. Les Packers réussissent ensuite à poser leur jeu, avec un long drive qui se termine par une passe de Aaron Rodgers qui trouve Jordy Nelson dans l’en-but. Green-Bay prend l’avantage, mais San Francisco réagit directement en utilisant son jeu au sol. Colin Kaepernick perce la défense des Packers et gagne 42 yards, puis Frank Gore conclut avec un touchdown. A la mi-temps, les 49ers mènent 13 à 10.

Kaepernick et Rodgers nous on offert un beau duel
Kaepernick et Rodgers nous on offert un beau duel

En seconde période, les deux quarterbacks vont s’illustrer avec des actions de grandes classes. Dans le quatrième quart, Aaron Rodgers réussit à échapper au sack sur une quatrième tentative et trouve Randall Cobb. Deux actions plus tard, Kuhn plonge dans la end-zone pour redonner l’avantage aux Packers. Sur la possession suivante, c’est au tour de Colin Kaepernick de montrer ses capacités athlétiques. Sur une troisième tentative, il prend ses responsabilités et gagne 24 yards. Quelques actions plus tard, il trouve Vernon Davis et les 49ers reprennent la main. Le QB va ensuite parfaitement géré le dernier drive qui va amener le field-goal victorieux de Phil Dawson.

Les 49ers iront défier les Panthers au prochain tour.

Les stats

Colin Kaepernick est monté en puissance durant le match. Au début, il avait du mal à trouver ses receveurs, notamment Vernon Davis, et lance une interception. Puis il va progressivement prendre ses responsabilités, grâce à son jeu de course, et termine avec 227 yards à la passe et 98 yards au sol. Il a par ailleurs retrouvé sa bonne entente avec Michael Crabtree (125 yards). Frank Gore a de nouveau été précieux, il gagne 66 yards et marque un touchdown.

Aaron Rodgers non plus n’a pas livré le meilleur match de sa carrière, on sent qu’il n’est pas encore revenu à son niveau. Il a été plutôt sûr (aucune interception) mais ne lance que pour 177 yards et 1 TD pour Jordy Nelson (62 yards). Le running-back rookie, Eddie Lacy, a montré sa puissance et termine avec 81 yards de gain.

AFC Wild-Card – Chargers 27 – Bengals 10, San Diego profite des erreurs d’Andy Dalton pour créer la surprise

Publié le Mis à jour le

Le week-end des wild-card se poursuit aujourd’hui, avec en entrée le match entre San Diego et Cincinnati. Invaincus à domicile cette saison, les Bengals attendaient des Chargers irréguliers mais sur une bonne forme. Les californiens poursuive leur bonne série, en profitant des erreurs d’Andy Dalton, qui devait montrer qu’il pouvait emmener son équipe au niveau suivant. C’est de nouveau raté. Résumé.

Andy Dalton pas au niveau

Il est attendu au tournant par tous les fans des Bengals. Mais le QB n’a pas répondu présent, ses trois pertes de balle ont plombé Cincinnati. Incapable de trouver A.J Green, ils se fait intercepté deux fois et perd un fumble en deuxième mi-temps. Dalton a désormais perdu ses trois matchs de playoffs, et les Bengals n’ont plus gagné en janvier depuis 23 ans.

Les Chargers, sérieux, en profitent

Philip Rivers et les Chargers poursuivent leur route
Philip Rivers et les Chargers poursuivent leur route

Philip Rivers n’a pas eu a forcé son talent. Précis, le QB réussit 12 de ses 16 passes et n’a pas commis d’erreur. San Diego a géré avec un jeu au sol performant, 196 yards au total bien repartis entre Mathews, Woodhead et Brown. Les Chargers ont été solide en défense et ont ensuite parfaitement capitalisé sur les erreurs des Bengals en leur passant un 20-0 en seconde période.

San Diego affrontera Denver la semaine prochaine.

Les stats

Andy Dalton est donc passé à côté de son match, il termine avec 334 yards et 1 TD mais aussi 3 pertes de balles (2 interceptions, 1 fumble). Il n’est jamais parvenu à trouver A.J Green, qui termine avec seulement 3 réceptions pour 34 yards. Le receveur le plus en vue pour Cincinnati a été Marvin Jones (150 yards).

Pour San Diego, Philip Rivers rend une bonne copie sans s’employer. 12/16 à la passe, pour 128 yards et 1 TD. Le jeu au sol des Chargers a pris le dessus sur la défense des Bengals, Ryan Mathews gagne 52 yards, Danny Woodhead signe 54 yards et 1 TD, et Ronnie Brown totalise 77 yards en 8 courses et marque le touchdown qui donne définitivement la victoire à son équipe.

NFC Wild-Card – Saints 26 – Eagles 24, Première victoire à l’extérieur en playoffs pour New Orleans

Publié le

Après le festival offensif du premier match des wild-cards, le match entre les Eagles et les Saints est apparu beaucoup plus défensif. Les deux attaques, pourtant parmi les plus performantes de la ligue, on eu du mal à développer leurs jeux. Au final, les Saints obtiennent leur première victoire à l’extérieur en playoffs grâce à un field-goal sur la dernière possession. Résumé.

Des attaques ralenties

Nick Foles, ralentit par la défense des Saints
Nick Foles, ralentit par la défense des Saints

Le début de match est très fermé, les deux équipes semblent transis par le froid. 4 punts pour débuter la rencontre et aucun point marqué lors du premier quart. Les Saints ouvrent le score sur un field-goal, et Nick Foles réussit à marquer le premier touchdown du match sur une passe pour Riley Cooper. A la mi-temps, Philadelphia mène 7 à 6.

Ce qui frappe lors du premier acte, c’est l’incapacité des attaques à poser leur jeu offensif. Drew Brees ne parvient par à trouver ses receveurs, sa connexion avec Jimmy Graham est bien défendu. Il se fait intercepté à deux reprises. De même, malgré son touchdown, l’attaque des Eagles peine à évoluer dans son tempo habituel. La défense des Saints ralenti le jeu rapide prôné par Chip Kelly.

Un field-goal historique pour New Orleans

Graham offre la victoire aux Saints
Graham offre la victoire aux Saints

Au retour des vestiaires, les Saints vont réussir le break en marquant deux touchdowns. Drew Brees trouve d’abord Lance Moore, puis Mark Ingram porte le score à 20-7 sur une course. Le jeu au sol des Saints a été performant avec un total de 185 yards, dont 97 pour Ingram. Au contraire, LeSean McCoy, meilleur RB de la ligue cette saison, est limité à 77 yards en 21 courses. C’est tout de même lui qui relance les Eagles en fin de troisième quart-temps.

Philadelphia va finalement reprendre l’avantage dans la quatrième période, grâce au second touchdown de Nick Foles qui trouve son tight-end Zach Ertz. Avant la dernière possession du match, les Eagles mènent 24 à 23. Darren Sproles retourne bien le kickoff, puis Drew Brees prend ses responsabilités et mène parfaitement l’ultime drive pour mettre en son équipe en position de field-goal. Le coup de pied de 32 yards est passé par Shayne Graham, signé il y a deux semaines seulement par New-Orleans.

Les Saints remportent ainsi leur première victoire à l’extérieur en playoffs. Ils restaient sur cinq revers. New Orleans affrontera Seattle au prochain tour. Pour Philadelphia, Chip Kelly boucle sa première saison avec 10 victoires et 7 défaites et le titre de NFC East. Pas mal pour des Eagles qui était bon derniers de la division la saison dernière.

Les stats

Drew Brees n’a pas réalisé son meilleur match (250 yards, 1 TD – 2 INT), mais a il réalisé quelques « big plays » importantes et il a parfaitement géré la possession finale. Le jeu au sol des Saints a donc été performant, malgré l’absence du Pierre Thomas. Mark Ingram gagne 97 yards et marque 1 TD. Le tight-end star, Jimmy Graham, a bien été muselé par la défense des Eagles, il ne termine qu’avec 3 réceptions pour 44 yards.

Côté Eagles, Nick Foles a continué sur sa bonne lancée en marquant 2 TD pour aucune interception. Il est tout de même limité à 198 yards. De même LeSean McCoy marque un touchdown mais ne gagne que 77 yards en 21 courses, une performance en dessous de ses standards. Il a eu peu d’impact dans le jeu de passe. Riley Cooper termine avec 68 yards et 1 TD, DeSean Jackson n’attrape que 3 balles pour 53 yards.